Le respect de l'interculturalité


Nous sommes partisans du "Bien vivre ensemble" à Arlon


La diversité culturelle, l’intégration, constituent des richesses qui se doivent d’être soutenues par les pouvoirs publics. La liste MRMC considère le « bien vivre ensemble à Arlon » comme un élément central de son programme. Le « bien vivre ensemble à Arlon » passe par le respect de tous et de chacun ; il n’est possible que si l’on parvient à réunir les citoyens arlonais autour de valeurs communes et respectées de tous.

Si chaque citoyen a droit au respect de ses convictions et de son parcours de vie, tous doivent également se retrouver et partager un patrimoine composé de valeurs fondamentales à l’instar du droit à l’autodétermination, de la liberté de conscience, de la démocratie, de croire ou de ne pas croire, de l’égalité de l’homme et de la femme ou encore de la séparation des Églises et de l’État et la primauté de la loi civile sur la loi religieuse. Le « bien vivre ensemble à Arlon » se veut davantage qu’un slogan ; il est porteur de tout ce qui nous rassemble.


Les structures publiques, parapubliques et dérivées


Nous veillerons à développer les conditions de vie indispensables à une meilleure entente entre tous les habitants.

Nous veillerons à l’égalité des chances pour les personnes d’origine étrangère


Nous souhaitons promouvoir une forme de neutralité de l’Etat et d’impartialité au sein des services publics.

Nous encouragerons la modernisation et la rationalisation du fonctionnement des fabriques d’églises.


Nous aiderons à la mise en place du parcours d’intégration, de cours d’alphabétisation et d’apprentissage de la langue afin de faciliter l’intégration et l’émancipation des primo-arrivants au sein de la commune.

Nous sommes pour la création d’une journée d’accueil des nouveaux arrivants sur le territoire de la commune.


Nous favoriserons et encouragerons les festivités, les événements culturels, les lieux de rencontre et les initiatives participatives, notamment des comités de quartiers, qui permettent un échange culturel et une réelle rencontre avec les autres cultures.

Nous favoriserons les jumelages entre nos communes et celles des pays de l’Union européenne, principalement avec les pays limitrophes. Nous veillerons également à valoriser les jumelages déjà existants.


Il faut poursuivre dans le développement des espaces d’échanges entre les cultes.

Nous pensons que l’intégration des jeunes peut passer par l’activité physique ; nous veillerons à développer des initiatives en ce sens.

home_politics_join_3home_politics_join_3