Nicolas TINES

Viville - rue de l'Eglise

Employé comptable - Frontalier

Né à Arlon le 13 avril 1977, fruit de l’union de Françoise Botton et de Jean Tines, je suis particulièrement fier d’être le descendant d’une famille d’agriculteurs de par mon père et d’un grand-père militaire de par ma mère.

Mon parcours scolaire débute à l’école du Galgenberg où j’effectue mes primaires. Je poursuis en secondaires à l’Athénée royal d’Arlon où je suis diplômé en 1995. C’est une formation accélérée en comptabilité qui me permet de décrocher mon premier emploi à Luxembourg en 2002. Un goût d’inachevé me tiraille et je décide de reprendre un bachelier en cours du soir en 2006. J’obtiens 4 ans plus tard mon diplôme en comptabilité, avec distinction. En 2012, ma carrière professionnelle prend un nouvel essor et j’intègre une des plus importantes fiduciaires de la place à Luxembourg où j’exerce toujours actuellement.

J’aime à dire que je me plais sur mon tas de fumier, à Viville où j’ai grandi et où je me suis installé avec ma femme et mes enfants. Mon foyer est ma source d’énergie.

J’aime mon village et j’aime ma ville, deux endroits où je me sens bien et pour lesquels j’ai envie de mettre en valeur les nombreuses qualités.

Permettez-moi, chers amis, de devenir au lendemain des élections communales, votre interlocuteur privilégié.

Nicolas.

Mes priorités

Redynamiser le centre d'Arlon, repeupler les surfaces commerciales vides, attirer par des actions pertinentes et ciblées la clientèle dans le centre d'Arlon, multiplier les actions coups de poing "parking gratuit le samedi" voire étendre cette gratuité à tous les samedi... : il faut que les Arlonais se réapproprient leur ville. Le centre d'Arlon comme point de convergence de ses habitants et de tous ses visiteurs.

Veiller à ce que les cantines scolaires offrent une alimentation équilibrée, supervisée par une diététicienne, et qui privilégie les produits bio et le circuit court. Les cantines doivent devenir un lieu d'apprentissage en matière de nutrition et de santé. Le bien-être par le bien-manger.


Sensibiliser le citoyen au respect de l'environnement en adoptant des comportements responsables. Veiller à ce que dès son plus jeune âge, l'enfant soit impliqué en tant que Personne au respect de son environnement; l'école doit participer à cette initiation.

Être à l'écoute des besoins des villages par le développement et/ou la création de comités de village qui rassembleront les différentes demandes des villageois afin de les transmettre au Conseil communal. Rapprocher les villages de la ville.

 

Contactez Nicolas TINES

[recaptcha]

 
home_politics_join_3home_politics_join_3